Mon site perso : Guy SINNIG
Accueil du site > Mes bricolages > Imprimante 3D > Montage et mise en oeuvre de l’imprimante "Prusa Mendel I3 Rework"

Montage et mise en oeuvre de l’imprimante "Prusa Mendel I3 Rework"

dimanche 10 novembre 2013, par Guy SINNIG

Cet été j’ai monté une imprimante 3D "Prusa Mendel I3 Rework". J’ai acheté le kit chez Reprap France.
Si le montage a été assez rapide, environ 2 jours, et n’a pas présenté de difficultés particulières, le calibrage et la mise au point ont été bien plus longs.
Le principal problème que j’ai rencontré, était lié à la mesure des températures, j’avais utilisé un reste de colle réfractaire fait pour coller les joints sur les portes vitrées des inserts de cheminées. C’était une mauvaise idée, les mesures de températures de la buse d’extrusion et en encore plus celles du lit chauffant, était fausses et leurs erreurs n’étaient pas du tout linéaires. Depuis, j’ai changé les thermistances, j’ai fixé celle du lit chauffant avec de la pâte thermique (température maximale admissible : 200°C) et celle de la buse avec des bandelettes de kapton. Enfin les mesures des températures sont bien plus conformes à ce qui est attendu.
Tant que les mesures des températures étaient fausses, il était impossible de paramétrer correctement le slicer et ainsi d’obtenir des impressions fiables.

J’ai fait un certain nombres de modifications pour améliorer et rendre l’imprimante plus opérationnelle, pour l’usage que j’en fait, c’est à dire aussi bien pour un usage personnel que pour des démonstrations à diverses occasions et événements, dont certains en extérieur.


Voici une liste (à peu de choses près dans l’ordre des réalisations) des diverses modifications que j’ai apportées à mon imprimante :
- Tout d’abord, j’ai monté l’imprimante et son alimentation sur une plaque de PVC de 4mm, ce qui a également permis de faire proprement le câblage de l’ensemble.
- Puis j’ai fabriqué une "cage" avec des montants à base de cornières métalliques perforées et des façades en plexiglas, et ceci essentiellement pour pouvoir utiliser l’imprimante pour des démonstrations, en sécurité, y compris en extérieur.
- J’ai également monté un dérouleur pour le filament, fixé sur le cadre en aluminium de 6mm de la machine.
- J’ai branché une LED pour indiquer le chauffage du lit. Celle qui devait être montée d’origine ne fonctionnait pas.
- J’ai fabriqué un dispositif pour régler l’horizontalité de la machine. Au départ, je pensais, comme je l’avais lu sur plusieurs forums, mettre des petits ressorts de compression sous les quatre vis de fixation de la table. Mais en fait ce système, s’il permet de réaliser l’horizontalité de la table, ne permet pas de régler celle du reste de l’imprimante, aussi est-il plus intéressant d’agir sur la plaque de PVC qui maintient le tout.
- Pour faciliter le changement de filament et éviter l’écrasement des doigts par les ressorts de compression de l’extrudeur, j’ai monté un bec excentrique pour remplacer le système des ressorts.
- J’ai dessiné et imprimé une pièce pour maintenir le stopend de l’axe Z et faciliter le réglage fin du stopend. Cette même pièce sert également de support pour un bouton "Reset" (le bouton de la carte RAMP n’étant pas accessible lorsque le chariot de l’extrudeur en en position basse, c’est à dire lorsque la valeur de Z est faible) et pour une LED qui indique la chauffe de la buse d’extrusion.

Grâce à ces améliorations et à l’expérience acquise, j’arrive maintenant à imprimer des pièces d’une manière assez précise et fiable.

Dans un prochain article, je donnerai plus d’informations sur les modifications, avec des photos et les fichiers des pièces imprimées.

Voici déjà quelques photos des principales modifications :

Système de bec excentrique qui permet la pression pour l’entraînement du filament. Bec de pression filament
Réglage fin du stopend Z avec bouton Reset et LED chauffage de la buse. Réglage fin du Stopend Z
Un des 4 dispositifs de réglage de l’horizontalité de l’imprimante. Réglage horizontalité

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0